Mais d’où provient cette ligne cendrée qui semble couper le Morbier en deux. Il faut remonter deux siècles en arrière pour comprendre la particularité de ce fromage au lait cru de vache. Dans les fermes isolées de Franche-Comté, les agriculteurs préparaient un fromage en deux fois. Avec la traite du matin, ils confectionnaient un caillé qu’ils moulaient et qu’ils recouvraient d’une fine couche de cendre de bois pour le protéger. Le lendemain matin, ils ajoutaient le caillé issu de la deuxième traite. Aujourd’hui, cette raie noire, désormais tracée avec du charbon végétal, reste la signature de ce fromage à la pâte lisse et fondante, qui se prête heureusement à tous les jeux culinaires. Ici , ces verrines vont rendre vos apéritifs encore plus gourmands.

INGREDIENTS

  • tranches Saumon fumé
  • 150 g Morbier https://www.fromage-morbier.com
  • 750 g Petits pois
  • 1,5l Bouillon
  • 10 cl Crème
  • 1pincée Piment d’Espelette
  • Sel
  • Poivre

ETAPES

  1. Faites chauffer le bouillon, plongez les petits pois et laissez cuire 15 min. Mixez longuement pour obtenir une consistance homogène. Rectifiez l’assaisonnement selon votre goût.
  2. Coupez le morbier en dés et le saumon en fines lamelles.
  3. Répartissez les lamelles de saumon fumé au fond de chaque verrine. Versez la soupe de petits pois par-dessus. Ajoutez un peu de crème dans chaque verrine sans mélanger. Vous obtiendrez alors un joli nuage blanc dans chaque velouté vert.
  4. Parsemez d’un peu de piment d’Espelette. Piquez les cubes de morbier sur des petits pics en bois et posez-les sur les verrines.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.