Sur l’idée du « tiramisu », d’origine italienne, pour superposer dans un verre la compote de quetsches, des spéculoos et l‘appareil à tiramisu.

INGREDIENTS

Pour la compote de quetsches

  • 600 g de quetsches dénoyautées
  • 100 g de sucre à ajuster en fonction du niveau de sucre des fruits
  • 1 pincée de cannelle (si on aime la cannelle)

Pour l’appareil à tiramisu

  • 250 g de crème épaisse italienne dite mascarpone
  • 100 g de sucre
  • 3 jaunes d’œufs
  • 1 dl de crème fleurette
  • 10 spéculoos

Pour le saupoudrage

  • 2 cuillerées à soupe de brisures de spéculoos

ETAPES

  1. Réalisez d’abord la compote en faisant cuire les quetsches dénoyautées dans un peu d’eau, à découvert, avec le sucre et la cannelle. Comptez 15 minutes de cuisson. Puis égouttez la compote (gardez le jus pour un autre apprêt. on peut  le servir chaud avec quelques gouttes d’eau de vie de quetsche et un peu de chantilly, à la façon d’un irish coffee sans café) Lorsque la compote de quetsches est bien égouttée, mixez–la ou passez-la au moulin.
  2. Pour la crème, battez les jaunes d’œufs avec le sucre. Lorsque le mélange est mousseux, ajoutez la crème mascarpone. Monter la crème fleurette en chantilly dans un bol glacé et la rajouter au mélange.
  3. Répartissez les ingrédients dans des verrines ou dans de grands verres à vin avec pied  Posez au fond un peu de compote de quetsches, puis le peculoos que vous aurez émietté. Puis surmontez de crème. Posez les verrines au frais pendant au moins deux heures sinon la veille (ce dessert est bonifié par le temps de repos qui permet à la crème de se raffermir).

Avant de servir, saupoudrez chaque verrine de brisures de spéculoos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.